Film review : le books of times d’Ahmet Dadali

Ahmet Dadali vient de sortir son dernier film intitulé « Books of times » et c’est d’orres et déja un classique. Retour sur un skieur au caractère unique, un visionnaire du freeride urbain qui nous présente sa vidéopart 2016.

Afficher l'image d'origine

Ahmet Dadali: Ennemi, Cancre, Génie.

Il y a une dizaine d’années, Ahmet Dadali émergeait aux devants de la scène cinéma et ornait des plus beaux bijoux de vidéopart la grande et belle LEVEL 1 que l’on connaît aujourd’hui et dont il fit l’âge d’or à la belle époque des films qui duraient une heure. Apparu comme le boulon qui manquait au freeski pour serrer la visse et libérer ce sport vers de nouveaux sommets urbains, il est bien plus qu’un rider pro. Ahmet c’est une gueule, une figure de style devenue une icône pour toute une génération qui incarne une créativité sans limites. Un accent exotique, une roufe aux longues boucles brunes teintées de désinvolture, révolté contre la robotisation industrialolympique qu’on a voulu dépeindre du ski aux JO de Socchi. Dadali ne cesse d’impressionner et de faire parler de lui. Un temps soit peu absent pour blessures et toujours borderline pour subvenir à ses besoins par manque de moyens évidents au vu de son talent, Ahmet se dit lui même être un skibum. Un rideur qui survit d’une carrière mise en avant par les connaisseurs dans le rétroviseur du grand public qui est passé à côté de ses exploits sans jamais prendre le temps de couper le moteur pour observer de plus près ce qui se cache à l’intérieur dans l’underground. Aujourd’hui à 28 ans, il continue de faire briller les lettres de noblesse du freeski et réalise ses films avec LaFamilia, sa propre boite de prod qu’il a créée avec Mike Hornbeck et Jaron Stadler.

Afficher l'image d'origine

Son Books of times 2016 est une rétrospective de 20 minutes sur les raisons qui le poussent à continuer de faire ce qu’il aime le plus au monde. Des joies de la pow sans bâtons au pays des baguettes à la révolution freeski Suédoise connue sous le nom de « The Bunch »qui poursuit l’oeuvre entreprise par Dadali dans le bon sens en passant par la difficulté de combattre la douleur dans la persévérance pour obtenir LE shot et faire une vidéo part… Plus qu’un résumé de l’hiver c’est ici une des plus belles réalisations d’Ahmet qui poursuivent la série « Flip the Script » qu’il avait entamé ces 3 dernières années. Un immanquable dans votre bibliothèque Freeski à découvrir ici sur 180 back !

Aucun commentaire

Leave a Reply

News Ski

Shopping