Vous oubliez pourquoi vous êtes allé(e) à la cuisine ? Découvrez l’étrange effet porte qui perturbe notre mémoire !

Modifié le
Lecture: 3 minutes
© DepositPhotos
Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Combien de fois nous sommes-nous retrouvé(e)s dans la sans savoir pourquoi nous y sommes allé(e)s ? Vous n'êtes pas seul(e) à vivre cette situation étrange. Les scientifiques ont étudié ce phénomène et ont découvert l'effet porte. Plongez dans cet article pour en savoir plus sur cette curiosité de notre mémoire !

Le mystère de l'effet porte : pourquoi notre mémoire nous joue des tours ?

Le phénomène de l'effet porte est étudié par des chercheurs de différents domaines scientifiques. Il semble être déclenché par un changement d' ou de pièce, comme lorsque nous passons du salon à la cuisine. En réalité, notre esprit fonctionne comme notre : un espace avec des compartiments fermés, remplis de souvenirs les uns après les autres.

Des psychologues de l'Université de Notre Dame, aux États-Unis, étudient cet effet depuis 2006. Leurs recherches ont permis de mettre en lumière certaines explications à ce mystère qui nous intrigue tant. Voyons ce qu'ils ont découvert !

Diviser notre mémoire en épisodes : la clé de l'effet porte

Les chercheurs ont utilisé une configuration de réalité virtuelle pour montrer que la mémoire des volontaires concernant des objets dans une pièce diminuait lorsqu'ils traversaient une porte vers une autre pièce. Suite à cette expérience, ils proposent une explication en trois parties : nos souvenirs sont divisés en épisodes ; il est plus difficile de se souvenir d'informations d'épisodes précédents ; et, surtout, lorsque nous traversons une porte, un nouvel épisode ou « limite d'événement » est créé, rendant plus difficile de se souvenir de notre objectif initial.

Ainsi, notre esprit fonctionne comme un espace avec des compartiments fermés, remplis de souvenirs les uns après les autres. Les portes ont un effet presque magique sur notre cerveau : elles séparent les espaces physiques, mais aussi les différentes formes de mémoire dans notre esprit.

Une vision nuancée de l'effet porte : rester concentré(e) pour ne pas oublier

Des scientifiques de l'Université de Queensland ont apporté une vision plus nuancée de l'effet porte. Selon eux, passer à travers des portes reliant des pièces identiques n'affecte généralement pas la mémoire. Cependant, lorsque les volontaires étaient distraits par une tâche secondaire, les portes « visibles » affectaient leur mémoire.

Cela suggère que l'effet porte est plus susceptible de se produire lorsque notre esprit est occupé par autre chose ou lorsqu'il y a un changement significatif de contexte, comme passer du salon au jardin. Une solution potentielle pour contrer cet effet serait de rester concentré(e) sur notre objectif en traversant une porte, ou de prendre note sur le dos de notre main pour ne pas oublier.

En résumé : l'effet porte, un mystère fascinant de notre mémoire

En fin de compte, l'effet porte est un phénomène intrigant qui nous rappelle que notre mémoire est divisée en épisodes et peut être perturbée par des changements d'environnement, tels que traverser une porte. En gardant à l'esprit cette découverte, nous pouvons adapter notre comportement et rester concentré(e)s pour minimiser les pertes de mémoire liées à l'effet porte.

Alors, la prochaine fois que vous vous retrouvez dans la cuisine sans savoir pourquoi, souvenez-vous de l'effet porte et essayez de rester concentré(e) sur votre objectif. Peut-être que cette astuce vous évitera de vous demander « mais pourquoi suis-je venu(e) ici ?« 

3.6/5 - (11 votes)