Comment tailler vos arbustes au printemps pour un jardin époustouflant !

Modifié le
Lecture: 3 minutes
© DepositPhotos
Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Vous rêvez d'un jardin resplendissant et en pleine ? Ne cherchez plus ! Voici un guide pratique pour tailler et entretenir vos arbustes au printemps. Découvrez les secrets pour favoriser la croissance et la floraison de vos arbustes, et transformez votre jardin dès aujourd'hui.

Les incroyables avantages de la taille de vos haies et arbustes

La taille de vos haies et arbustes est cruciale pour obtenir un jardin en pleine forme. Non seulement elle stimule la croissance des végétaux en encourageant la pousse de nouvelles branches, de fleurs et de fruits, mais elle contribue également à l'harmonie de la haie en lui donnant une forme équilibrée et esthétique.

Le calendrier ultime pour tailler vos arbustes selon leur type

Il est important de connaître la période de floraison de vos arbustes pour déterminer le meilleur moment pour les tailler. Les arbustes à floraison printanière ou hivernale, comme le forsythia, le lilas, la spirée printanière ou le cognassier du Japon, doivent être taillés à la fin de leur floraison, soit en fin d'été ou début de printemps. Les arbustes terre de bruyère, tels que l'azalée, le rhododendron, le magnolia, l'hortensia et le camélia, ne nécessitent pas de taille spécifique. Cependant, il est recommandé d'enlever régulièrement les bois morts et les fleurs fanées pour ne pas étouffer leur croissance.

Les arbustes à floraison estivale, tels que le laurier rose, le camélia, le chèvrefeuille, le fuchsia, le genêt, la glycine, les hortensias et les rosiers, doivent être taillés en fin d'hiver ou éventuellement au tout début de l'automne. Les arbustes d'ornement, comme le cornouiller, nécessitent une technique spécifique pour voir pousser de nouveaux bois décoratifs : rabattre la moitié des branches au sol. Enfin, les arbustes persistants, tels que les troènes, les thuyas, les cyprès, les fusains et les conifères, doivent subir une taille sévère en fin d'hiver, suivie d'une taille légère au début de l'été et à l'automne pour conserver l'équilibre de la haie.

Les astuces infaillibles pour tailler vos arbustes comme un expert

La taille d'entretien est une étape cruciale pour la santé de vos arbustes. Elle consiste à couper les branches mortes et à éclaircir les rameaux pour laisser place aux nouvelles pousses. Utilisez un sécateur, une cisaille ou un débrancheur, et pensez à bien nettoyer vos outils entre chaque coupe pour éviter la transmission de maladies.

La taille d'esthétique, quant à elle, vise à donner une forme harmonieuse à vos arbustes. Pour cela, éliminez quelques grosses branches anciennes au centre de la plante pour laisser pénétrer la lumière et appliquez un pansement avec un produit cicatrisant sur les grosses branches pour éviter de les rendre vulnérables. Coupez également tous les vieux bois et les branches disgracieuses.

Les branchages sont ensuite passés dans le broyeur de végétaux puis compostés. Ce compost sera un excellent engrais à étaler au pied de vos pour enrichir la terre de nutriments et rendre vos arbustes plus vigoureux.

Les outils adaptés pour la taille d'esthétique incluent le sécateur et la taille-haies électrique, idéale pour tailler une haie ou égaliser la forme d'un buisson.

Tailler ses arbustes est une tâche incontournable pour tout jardinier. Cet entretien utile et décoratif vous promet un jardin fleuri et discipliné. Pensez à supprimer régulièrement le bois mort, où se développent champignons et larves d'insectes. Si vous avez des questions ou des doutes, n'hésitez pas à demander conseil auprès d'un paysagiste.

3.6/5 - (11 votes)