Les étonnantes raisons pour lesquelles les astronautes ne peuvent pas roter dans l’espace

Modifié le
Lecture: 3 minutes
© DepositPhotos
Afficher le sommaire Masquer le sommaire

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi les astronautes ne peuvent pas consommer de boissons gazeuses dans l' ? Il s'avère que ce n'est pas parce qu'ils n'aiment pas ces boissons, mais parce que les gaz à l'extérieur de la stratosphère présentent des dangers insoupçonnés sur Terre.

Les défis cachés de la vie d'astronaute

Être astronaute est un rêve pour beaucoup, mais derrière cette profession fascinante se cache une préparation intense et des défis à relever. Se nourrir, dormir, se laver… Toutes les nécessités humaines deviennent des épreuves dans l'espace. Découvrez ici les raisons étonnantes pour lesquelles les astronautes doivent éviter de roter à tout prix.

Les surprenantes conséquences d'un rot dans l'espace

La gravité, une force cruciale pour notre système digestif

Dans l'espace, l'air, la nourriture et les liquides dans l'estomac des astronautes flottent ensemble comme des bulles en raison de l'absence de gravité. Cela peut provoquer des réactions étranges dans le corps humain. Selon l'astronaute canadien Chris Hadfield, si vous rotez dans l'espace, vous vomirez dans votre bouche.

Les dangers du gaz pour la santé et la sécurité

Dans l'espace restreint et pressurisé d'une navette spatiale, les gaz inflammables sont considérés comme un danger. Ils peuvent également poser de sérieux problèmes d'hygiène. C'est pourquoi les experts recommandent vivement une alimentation saine et digeste pour le bien-être de l'équipage. Les boissons gazeuses sont donc interdites à bord.

La quête d'une alimentation adaptée pour les astronautes

L'importance d'une alimentation saine et digeste

Bien qu'il ne soit pas possible de roter dans l'espace, les astronautes peuvent toujours avoir des gaz dans leur système digestif en fonction de leur alimentation et de leur métabolisme. Ils sont capables de les expulser de la même manière que sur Terre. Chris Hadfield l'admet : en l'absence de rots, les gaz intestinaux prennent le relais.

Les aliments à éviter pour limiter les gaz

Dans les années 1960, les scientifiques ont commencé à prendre en compte l'impact de l'alimentation sur la production de gaz et ont mené des expériences pour déterminer quel spatial produirait le moins de rots et de flatulences. Les haricots et autres aliments connus pour provoquer des gaz, comme le chou et les choux de Bruxelles, ont été retirés du menu des astronautes.

Les tentatives d'introduire des boissons gazeuses dans l'espace

Le cas de la Coca Cola et de la Pepsi

Robert Frost, ingénieur spécialisé en opérations de vaisseaux spatiaux, mécanique orbitale et systèmes de guidage, rappelle sur Quora que des canettes de Coca Cola et Pepsi ont été emportées à bord d'une navette spatiale. « En 1985, nous avons fait voler des canettes spéciales des fabricants comme une expérience à bord de la navette spatiale et en 1996, nous avons fait voler un distributeur de Coca Cola ».

Les problèmes liés aux boissons gazeuses dans l'espace

Cependant, les boissons gazeuses dans l'espace posent quelques problèmes. En microgravité, les bulles de gaz légères ne remontent pas à la surface du liquide et ne s'échappent pas. Elles restent mélangées au liquide. Cela signifie que les astronautes consommeraient beaucoup plus de gaz en buvant un soda dans l'espace que sur Terre. Bien sûr, cette expérience n'a été réalisée qu'une seule fois.

En conclusion, les défis et les dangers liés aux gaz dans l'espace ont conduit les experts à interdire les boissons gazeuses et à adapter l'alimentation des astronautes. La vie dans l'espace est loin d'être de tout repos, et même les actes les plus anodins, comme roter, peuvent avoir des conséquences surprenantes et potentiellement dangereuses.

3.6/5 - (11 votes)