Les secrets des cafés et des restaurants pour nous inciter à dépenser plus sans que nous le sachions

Modifié le
Lecture: 2 minutes
© DepositPhotos

Chaque professionnel a ses propres , et dans les supermarchés ou les grands magasins, les stratégies pour attirer les clients et les inciter à dépenser davantage d'argent sont nombreuses. Ce que vous ignorez peut-être, c'est que les cafés et les restaurants ont également leurs propres méthodes.

Il vous est sûrement déjà arrivé de vous rendre dans un café pour commander ces croquettes, ces boulettes ou ces saucisses que vous appréciez tant, et de vous rendre compte que le nombre d'unités était insuffisant ou trop élevé, rendant impossible un partage équitable.

C'est une pratique courante dans les établissements de restauration et, bien qu'elle soit agaçante pour les clients, elle a une raison d'être. Il s'agit d'une stratégie visant à augmenter les ventes de portions. Cela se traduit par une règle mathématique, basée sur l'utilisation de nombres premiers pour la distribution des portions. Rappelons que les nombres premiers sont ceux qui sont supérieurs à un et ne peuvent être divisés que par un et par eux-mêmes : 2, 3, 5…

Pour illustrer cette « tactique« , la prochaine fois que vous irez au restaurant et que vous commanderez une portion à partager avec vos amis ou votre famille, il est probable que le nombre d'unités sera impair. Bien sûr, en fonction du nombre de personnes présentes, le restaurant peut également vous servir un nombre pair d'unités. L'objectif est de créer une « dispute » car la quantité servie n'est jamais égale.

Apéritifs gratuits Pour équilibrer ce nombre, les clients ont donc tendance à commander une autre portion. Bien sûr, il est toujours possible de partager la dernière unité. Une autre pratique courante dans de nombreux cafés consiste à offrir des apéritifs gratuits aux clients. Cependant, il s'agit presque toujours de snacks salés, tels que des chips, des cacahuètes ou des amandes. Non seulement ils sont très tentants lorsque nous commençons à avoir faim, mais ils nous donnent également soif, ce qui nous incite à commander d'autres boissons.

Certains établissements facturent également les couverts aux clients. Cette pratique est illégale : « à moins que l'intention ne soit de facturer les clients qui souhaitent emporter les couverts chez eux, c'est tout aussi illégal que de facturer un supplément pour débarrasser la table ou poser la nappe« . En d'autres termes, vous ne pouvez pas facturer ce qui est nécessaire pour fournir le service. Par conséquent, si cela vous arrive, vous pouvez demander un formulaire de réclamation et refuser de payer », ajoutent-ils. Comme vous pouvez le constater, les cafés et restaurants, tout comme les supermarchés, ont leurs propres stratégies pour vous inciter à dépenser plus que prévu.

3.6/5 - (11 votes)